Bac Pro CGEH

Le cheval, une passion, un métier

 

Etre titulaire du Galop 4 minimum,

 

Prendre soin du Cheval, le monter, le guider,

 

Contribuer à son confort quotidien,

 

Acquérir les compétences professionnelles,

 

Elaborer son projet professionnel

 

Présentation Bac professionnel CGEH

Les Portes Ouvertes arrivent à grand pas et nous voilà partis pour une belle série de vidéos de présentations des différentes formations de la MFR. Aujourd'hui, nous débutons avec le BAC PRO CGEH. Un grand merci à Coralie et Etienne !

Posté par MFREO Beynac-Cussac sur mercredi 17 février 2016

 

 

Une formation par alternance sur 3 ans, trois diplômes préparés

BEPA Productions Animales, Cavalier Soigneur

Diplôme intermédiaire obtenu par Contrôle Continu en fin de classe de 1ère

 

C.E.P.2 

Capacité Equestre Professionnelle de niveau 2 reconnue par les professionnels à la fin de la classe de 1ère  

 

Bac Professionnel Conduite et Gestion de l'Entreprise Hippique (CGEH)

Diplôme de fin de cycle obtenu par Contrôle Continu et Epreuves Terminales permettant de  bénéficier de la Dotations Jeunes Agriculteurs pour l’installation

  

  

 

 55 semaines à la MFREO / 3 années de formation

 Enseignement général
  • Français,
  • Mathématiques,
  • Chimie,
  • Histoire-Géographie,
  • Sport,
  • Anglais,
  • Informatique.

  

 

 

  

 

Enseignement professionnel
  • 1 journée par semaine de pratique en centre équestre 
  • Hippologie & Zootechnie,
  • Sciences Economiques Sociales et de Gestion,
  • Biologie Ecologie,
  • Sciences et Techniques des Equipements,
  • Agronomie.

  

 

 

 

65 semaines en milieu professionnel / 3 années de formation

 Sous la tutelle d'un enseignant d'équitation : 

En centre équestre, structure de tourisme équestre, élevage équin, écurie de propriétaires, haras...

Durant cette période, le stagiaire devra, selon son savoir-faire et son ancienneté :

  • Exécuter les travaux quotidiens d’écurie visant à alimenter, entretenir et travailler la cavalerie,
  • Exécuter l’entretien des locaux, des espaces et du matériel,
  • Accueillir les publics ; participer à l’animation d’activités autour des équidés mais également à l’animation d’activités équestres par l’encadrement des pratiquants sous la responsabilité d’un titulaire d’un diplôme de niveau IV reconnu par le Ministère des Sports (B.E.E.S. 1, B.P.J.E.P.S. Equitation, G.T.E. …).

Débouchés

 

AVEC UN B.E.P.A. CAVALIER SOIGNEUR

L’emploi s’exerce au contact des chevaux et des clients. Il est nécessaire de respecter strictement les consignes de sécurité, afin de prévenir les risques liés à l’activité. Le travail quotidien d’écurie est peu mécanisable et requiert une bonne condition physique.

 

L’amplitude de travail est forte, la journée étant rythmée par les soins aux chevaux matin, midi et soir. Dans les activités de loisirs, l’accueil du public est essentiellement concentré le soir, les mercredis et week-end. Les risques professionnels de blessures (chute, coup de sabot…) sont importants dans toutes les activités.

 

Le salarié est amené à travailler les week-end et jours fériés et vacances scolaires, en fonction du calendrier des compétitions professionnelles ou amateurs, et de la disponibilité des pratiquants amateurs. Les déplacements en France, voire à l’étranger, sont fréquents dans le secteur des compétitions sportives.

 

Les activités de valorisation mettent en œuvre un animal aux caractéristiques spécifiques. La connaissance et la compréhension de son comportement, l’approche de l’animal dans des conditions de sécurité satisfaisantes requièrent une longue pratique et des compétences “d’homme de cheval”.

 

Une relation binaire homme-cheval est fondamentale pour mettre l’animal en confiance. Cela implique une organisation du travail particulière.

 

PERSPECTIVES D'EVOLUTION PROFESSIONNELLE

Dans le secteur des sports de loisirs et de compétition, l’évolution dans l’emploi est très restreinte. Par contre l’obtention d’un diplôme du Ministère chargé des sports ou du Certificat de Qualification Professionnelle “Animateur soigneur assistant” permet d’accéder à l’emploi d’animateur soigneur, voire d’enseignant animateur. Le salarié peut aussi créer sa propre entreprise, mais il lui faut obtenir la capacité professionnelle agricole pour bénéficier du statut de jeune agriculteur (Bac Pro C.G.E.H.). Une reconversion est aussi envisageable dans le domaine commercial (aliments, produits vétérinaires, sellerie, habillement…).

 

RESULTAT OBTENU EN JUIN 2017 :

100% au BEP et 90% au BAC PRO

Contacts - renseignements

à CUSSAC (87150), route de Saint Mathieu :

Responsable : Frédéric GILSON 05.55.30.09.70