DE LA PASSION DU CHEVAL………à UN MÉTIER

 

Dans un contexte économique «difficile»une rentrée scolaire du BAC PROFESSIONNEL « Conduite et Gestion de l’Entreprise Hippique » dynamique et porteuse d’espérance…

Plus de 60 jeunes suivent ce cursus en formation initiale et envisagent un projet professionnel dans le monde du cheval…, dès la classe de 3ème cycle collège puis lycée professionnel à la Maison Familiale de Beynac 87700 – Cussac 87150.

En Juin dernier, les résultats aux épreuves terminales du Diplôme National du Brevet CAPA, BEPA et Bac Professionnel ont été de 95 % de réussite pour quelques ± 220 jeunes présentés aux différents examens.

La fin d’études de niveau V (Bac) a orienté quelques jeunes vers le salariat voire une poursuite « Post » Bac Professionnel CGEH, en BTS ACSE (comptabilité/gestion) production animale, ou BP JEPS Equitation.

 

Reportage assuré par les jeunes de la classe de Terminale Bac Professionnel Conduite et Gestion de l’Entreprise Hippique

  •  Comment voyez-vous votre rentrée ?

 

 

Nous avons quand même un programme chargé mais nous avons nos amis pour nous divertir aux pauses, à l’internat et pendant le travail en groupe.

 

 

 

  • Comment s’est passée la rentrée ?

 

Très bien, nous avons été accueillis par le directeur et les formateurs à l’issue d’une réunion de présentation. Nous sommes satisfaits de l’emploi du temps annuel et des nouveautés établies comme la modification du temps de travail avec l’allégement des temps de cours, des études.

 

 

  • Quel est votre ressenti vis-à-vis des examens à venir ?

 

Nous sommes motivés avec pour seul but l’obtention de notre Bac. Nous sommes satisfaits du système d’évaluation sous forme de C.C.F. sur l’année.

 

  

  • Que pensez-vous de l’alternance ?

 

Je trouve que l’alternance est un système satisfaisant pour les élèves qui ont des difficultés pour le travail scolaire. Les stages permettent de perfectionner notre expérience professionnelle. Celle-ci facilite notre insertion professionnelle à la sortie de nos études. Grâce aux stages en entreprises, nous comprenons mieux la vie active.

 

  • Que pensez-vous du programme scolaire ?

Beaucoup de choses sont à voir et demandent de l’assiduité et de la volonté pour réussir. C’est la difficulté de l’alternance.

  • Quelles sont les conditions de vie commune ?

 Une réunion a été mise en place pour avoir notre avis sur les menus des repas avec le cuisinier afin d’éviter le gaspillage de nourriture. Comme nous sommes en majorité internes, à chaque moment de la journée et le soir, nous pouvons demander des renseignements ou de l’aide aux formateurs. Certaines règles de vie en collectivité sont un peu contraignantes comme le ramassage des téléphones portables le soir, l’attente du silence dans le réfectoire pour pouvoir sortir. Mais c’est également l’apprentissage de la vie en société.

  • Avez-vous des activités internes à la Maison Familiale ?

 

 Oui, nous avons toutes les semaines un créneau pour le sport et le jeudi, nous nous rendons toute la journée au centre équestre des Seychas pour nous perfectionner davantage pour notre futur métier.

 

 

 

 

En conclusion : nous allons faire en sorte que cette année se déroule dans les meilleures conditions possibles avec l’espoir que chaque camarade obtienne son Bac. Les formateurs sont présents pour nous accompagner. L’alternance permet d’acquérir une bonne expérience professionnelle grâce à nos maîtres de stage qui s’impliquent pour nous. Et dès la rentrée, nous pensons déjà à prendre notre envol après le Bac.

Pour tout renseignement contactez la M.F.R.E.O. au 05.55.70.98.50